top of page
  • Photo du rédacteurClaudie

Bien plus qu'un projet d'arts...

Dernière mise à jour : 31 janv. 2022

Assise à mon bureau, je regarde une décoration dans mon étagère et je me remémore ce projet que j’avais fait alors que j’enseignais, enceinte jusqu’aux oreilles dans une classe d’élèves en très grandes difficultés d’apprentissage.


Écorchés et affaiblis par certains événements de la vie et par leurs grandes difficultés scolaires et sociales, je me souviens comment mes élèves luttaient déjà pour s’accrocher à l’école en s’appuyant sur le peu d’estime personnelle qui leur restait. Trop souvent déçus d’eux et peu confiants en leurs capacités, je cherchais une façon de leur faire découvrir leur valeur, leur lumière! Je voulais qu’ils se perçoivent, tel que moi, je les percevais.


Fidèle à moi-même, plusieurs idées plus farfelues les unes des autres me sont venues à l'esprit afin d'améliorer l'estime de mes élèves. C'est alors que le nom d'une enseignante d’arts plastiques qui faisait le moulage du ventre des femmes enceintes m'est revenue en tête...je vous explique!


J’ai imaginé un projet de moulage avec l’ensemble de mon groupe. Non pas de leur bedaine, bien entendu, mais de quoi exactement? Qu’est-ce qui est unique à chacun? Les empreintes! De-là m’est venue l’idée de faire le moulage des mains de mes élèves. Cette main unique, forte, travaillante et minutieuse. Celle qui sait s’exprimer et consoler. Celle qui peut faire preuve de douceur et de fermeté. Cette main sur laquelle s’appuyer pour mieux se stabiliser.


Quelques courriels plus tard, nous accueillions l’artiste dans notre classe. Les élèves s’étaient placés en duo pour vivre ce projet : l’un moulait la main de l’autre #collaboration. Une fois bien sèches, nous avons installé chacune des œuvres uniques sur un présentoir!


Comme dernière étape, les enfants ont décoré leur main à leur image: des mots, des images, des couleurs, des plumes et des brillants, peu importe! Une seule consigne leur était donnée; sur le dos de ta main, tu représentes les belles choses que l'on voit de toi et à l’intérieur, ce que l’on ne voit pas, ce qui brille dans l’ombre!


J'ai moi aussi pris part à l'activité et je peux vous dire que sept ans plus tard, quand je regarde cette main encore bien installée sur son présentoir, je repense à eux, à ces petits êtres merveilleux qui ont illuminé mon année scolaire et qui viennent de me faire .


Claudie



29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page